Un projet ? Parlons-en

Choisir l’isolation phonique

Une isolation phonique performante et adaptée à votre habitation contribue fortement à améliorer votre qualité de vie. Dans cette optique, les portes et les fenêtres sont des points très sensibles.

C’est la combinaison entre profilés, vitrages spéciaux et joints spécifiques qui fait la performance phonique d’une fenêtre PVC. La qualité de fabrication et de pose de la menuiserie revêt également une importance majeure.

Les deux principes de bases de l’isolation phonique

1. Plus c’est lourd, plus cela isole

Pour les fenêtres, on préférera des profilés épais (70 mm) et des doubles vitrages aux composants épais (6 - 8 - 10 mm) et asymétriques.

2. Là où l’air passe, le bruit passe

Le bon isolement phonique suppose une excellente étanchéité à l’air de la menuiserie et une bonne pose de celle-ci. On veillera également à la bonne isolation et à l’étanchéité des coffres de volets roulants PVC.

LE COEFFICIENT D’AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE R

Mesuré en décibel (dB), il est déterminant pour juger de la qualité d’isolation phonique d’une menuiserie. Plus il est élevé, plus l’isolation est importante.

Il existe deux coefficients à prendre en compte :

Le RA,tr  : pour les bruits de trafic routier,

Le RA : pour les bruits aériens.

Le choix d’un vitrage adapté

schemaphonique

LE PRINCIPE DES VITRAGES ACOUSTIQUES

Monolithiques ou feuilletés, ils absorbent les vibrations et permettent de limiter la propagation des bruits.

Les monolithiques ont une masse importante de verre, de 6 à 25 mm, et les feuilletés intègrent dans leur composition un film qui absorbe les vibrations acoustiques.

 

Un double vitrage acoustique doit être dissymétrique (ex : 6/x/4 ou 10/x/4).

L’épaisseur de la lame d’air n’a pas d’importance en termes de performance acoustique, mais intervient au niveau de la performance thermique du vitrage.

Les + Fenétrier® VEKA

Pour les habitations en agglomération ou à proximité des aéroports, des « cartes de bruit » ont été éditées par les pouvoirs publics. Les cartes de bruit en agglomération de plus de 250 000 habitants et les plans d’exposition au bruit (PEB) des 190 aéroports français permettent de déterminer et de visualiser l’exposition au bruit des façades des constructions. Le choix des produits à mettre en œuvre est ainsi facilité.

Pour trouver la solution qui convient à votre problématique, consultez votre conseiller Fenétrier® VEKA

Pour en savoir plus : www.acnusa.fr www.bruit.fr

Fenétrier® VEKA : Bien plus qu’une fenêtre